Le Bouddha et ses disciples

Lis Editions

Cet ouvrage comporte la traduction intégrale de vingt-sept textes tires du Canon bouddhique, concernant de nombreux points doctrinaux importants et montrant différents aspects intéressants des rapports qui ont existé d’une part entre le Bouddha et ses auditeurs, et d’autre part entre ces derniers. Chaque texte est précédé d’une introduction qui en guide la lecture et en facilite la compréhension.

Ces textes appartiennent à l’une des littérature les plus anciens du monde, cependant de nos jours encore, ils sont au fondement des discussions religieuses des bouddhistes des pays d’Asie. Ces traductions originales permettront de connaître non seulement les aspects principaux de la pensée des bouddhistes du passé, mais celle, aussi, des bouddhistes d’aujourd’hui.

Le Bouddha et ses disciples,
Editions du Cerf, Paris, 1990.
262 pages.
ISBN 2-204-04-158-0.

Les Entretiens du Bouddha

Lis Editions

Dans l’histoire de l’humanité, le Bouddha se présente assurément comme l’un des plus grands communicateurs : pendant quarante-cinq ans, il s’est adressé à des multitudes de personnes, dans le bassin moyen du Gange. Les rapports canoniques concernant ses entretiens comptent des milliers de pages rédigées en langue palie – d’où sont extraits les vingt et un textes de cette anthologie. A partir de ces discussions avec des interlocuteurs de toute provenance, on peut facilement déceler la doctrine initiale du Bouddha et les enseignements fondamentaux y sont présentés de façon assez cohérente. Etablis dès le IIIe siècle avant J.-C., ces textes fournissent un inestimable outil de travail pour développer une connaissance théorique
Exacte du message bouddhique, dans sa radicalité et ses modernité.

Les Entretiens du Bouddha,
Les Editions du Seuil, Paris, 2001.
266 pages.
ISBN 2-02-04-75553.7.

Sermons du Bouddha
(2e édition)

Lis Editions

Après les Entretiens du Bouddha (2001), voici le deuxième volume des enseignements authentique de Sakayamuni Bouddha, traduits et présentés par Môhan Wijayaratna d’après le Canon pali..

Au Ve siècle avant J.-C., ces préceptes furent recueillis et transmis oralement, puis consignés par écrit quelques siècles plus tard. On s’aperçoit que le message du Bouddha est révolutionnaire et demeure à ce jour ; il propose non seulement une éthique transcendant la religion sacrificielle védique, mais aussi une logique qui s’appuie sur une analyse détaillée du fonctionnement de l’esprit humain.

La connaissance de ce recueil des sermons du Bouddha est tout aussi recommandable que l’entrée dans la voie (la pratique de la méditation) sous la conduite d’un maître. Le vingtième chapitre « vacuité », le fameux moyeu de la roue du dharma, le rappelle : à l’issue de son dispositif savamment étayé, Môhan Wijayaratna ne fait pas mystère que la compréhension et la pratique du Sunyata (la vacuité) constituent à la fois le secret de l’enseignement et son enjeu.

Sermons du Bouddha,
Préface : Michel Hulin,
Les Editions du Seuil, Paris, 2006.
248 pages.
ISBN 2-02-081572.9.

Le Moine Bouddhist

Lis Editions

Selon les texts du Theravada

La tradition monastique qui remonte au Ve siècle est aujourd’hui comme il y a vingt-cinq siècles, le coeur du bouddhisme du Theravada. Elle est ici attentivement présentée pour la première fois en Europe. Les grands moments de la vie du moine, ses rites et ses coutumes, la spiritualité qui l’oriente sont décrits ; les motivations et les pressions qui animèrent les décisions du Bouddha, ses discours et ses prédications sont exposés ; les circonstances et les évolutions qui ont cristallisé la tradition sont analysées par Môhan Wijayaratna en une approche concrète et anthropologique.

La naissance du monachisme et son développement sont saisis au travers des signes qui les caractérisent : la logement et le vêtement, la nourriture et les finances, la chasteté et la solitude, l’itinérance et la communauté. Le bouddhisme dit Theravada apparaît dans une dimension qui lui est essentielle ; il est constitué par les rapports entre moines et les laïcs.

Le Moine bouddhisme selon les textes du Theravada,
Préface : André Bareau,
Les Editions du Cerf, Paris, 1983.
188 pages.
ISBN 2-204-02086-9.

Les Moniales bouddhistes

Lis Editions

The birth and Development of a Women’s Monastic Order

L’ordre des nonnes bouddhistes est un des mouvements féminins organisés les plus anciens du monde. Curieusement pourtant il n’y avait pas encore de livre sur ce sujet accessible au grand public. Môhan Wijayaratna comble avec beaucoup de bonheur cette lacune : grâce à lui désormais la place de la femme dans le monde bouddhiste pourra être de nos contemporains.

Utilisant les sources les plus anciennes du bouddhisme l’auteur nous présente des femmes ordonnées, dont la dignité et la liberté sont reconnues par la société de leur eu temps à l’égale de celles des hommes. Le lecteur découvrira ici l’organisation des monastères bouddhistes féminins et par quelles pratiques, en suivant quelle discipline, des femmes purent, tout comme les hommes, et dès le Ve siècle avant J.C., devenir arahants, c’est-à-dire atteindre aux plus hauts sommets de la perfection.

Cet un ouvrage est à lire non seulement par ceux qui veulent mieux connaître le bouddhisme, mais encore par ceux qui s’intéressent à l’histoire des religions, à l’anthropologie, aux études asiatiques et au féminisme.

Les Moniales bouddhistes : naissance et développement du monachisme féminin,
Editions du Cerf, Paris, 1991,
219 pages.
ISBN 2-204-04396-6.


Le Culte des dieux chez les bouddhistes singhalais

Lis Editions


La religion populaire de Ceylan face au bouddhisme Theravada

"Pour effectuer cet excellent travail, Môhan Wijayaratna a utilisé avec une érudition remarquable et d’éminentes qualités de chercheur, non seulement tous les documents philologiques, archéologiques et épigraphiques pouvant éclairer le long passé du bouddhisme à Sri Lanka, mais aussi les méthodes de la recherche anthropologique pour ce qui concerne le présent, en se livrant très activement à de multiples enquêtes sur ce terrain qu’il connaît fort bien. Dans les deux premiers chapitres, il défini le rôle joué par les dieux dans les plus anciens textes bouddhiques (p. 6-57), puis dans l’histoire de Ceylan contée par les célèbres Chroniques singhalaises et complétée par d’autres documents (p. 5-131). Il décrit ensuite longuement les dieux actuellement reconnus et vénérés dans l’île (p. 132-198), puis leurs lieux de culte et l’organisation de ce dernier (p. 199-290). Il répond après cela à la délicate question de l’attitude des moines envers les dieux autrefois et aujourd’hui, et de la place des divinités dans les monastères (p. 291-331). Viennent ensuite la description détaillée des rites et des fêtes dont les dieux sont les objets (p. 332-416), puis l’étude très fine du rôle des divinités dans la vie personnelle des bouddhistes singhalais (p. 417-488), beau travail de psychologie religieuse. Le dernier chapitre traite longuement des rapports entre le Theravada et le culte des dieux (p. 489-571), de la position du premier en face de la religion populaire, des divergences qui les séparent et de leurs parts respectives dans la religiosité des Singhalais. La conclusion (p. 572-586) reprend l’ensemble des résultats obtenus en les examinant sous les points de vue historique, sociologique et religieux, montrant bien qu’il n’y a pas de contradiction entre le bouddhisme theravadin et le culte des dieux, mais que tous les deux se complètent harmonieusement dans l’esprit des fidèles de Sri Lanka.

L’auteur ajoute en annexe une carte de l’île ainsi que des plans et des photographies en noir et blanc de temples et de monastères. On trouve à la fin une bibliographie complète et classée (p 607-623) et un triple index des termes palis, des noms propres et des matières (p. 624-674). Le texte, très claire et vivant, non dénué parfois d’humour, décrit les faits avec une grande précision et est accompagné de très nombreuses notes.

M. Wijayaratna apporte avec ce bel ouvrage une très importante contribution aux études bouddhiques en éclairant définitivement les relation entre le Theravada et la religion populaire de Ceylan, et par conséquent la religiosité particulière des bouddhistes singhalais."


André Bareau

(Compte rendu publié dans le Revue de l’ Histoire des religions, ccv-1/1988)


Le Culte des dieux chez les bouddhistes singhalais
La religion populaire de Ceylan face au bouddhisme Theravada
Editions du Cerf, Paris, 1987,
674 pages
ISBN 2-204-02795-2

Piguni Sungga : piguni sungga-ui t’ansaeng
gwa byonhwa

Lis Editions

This is the Korean version of Les Moniales bouddhistes : naissance et développement du monachisme féminin, Editions du Cerf, Paris, 1991.

Tranlated from French by On yon ch’ol and Sok chi gwan,
Minjoksa Publishing Co, Seoul, 1998
261 pages.
ISBN 89-7009-344-3

Buddhist Nuns

Lis Editions


The Birth and Development of a Women’s Monastic Order

The Order of Buddhist Nuns is one of the oldest women’s organisations in human history. In this book Môhan Wijayaratna explains how this community started in the 5th century B.C., and how it developed gradually.

To show the motivation and the way of life of these ordained women, the author uses the oldest texts of the pali Canon. The reader can see clearly the dignity and liberty attained by these venerable ladies through their organisation : their achievements are recognized by contemporary society.

Because of their tenacity and courage, Arahanthood was no more limited to males. Many women attained that highest perfection. The author explains the structure of their organisation, their day to day practices, virtues and mental discipline through which they were trying to attain that sublime goal.

Several chapters of this book discuss the position of Buddhist nuns in the field of the three famous monastic themes : poverty, chastity and obedience. Finally, the book contains the complete Pali text of the Patimokkha of nuns together with its English translation.

Buddhist Nuns, The Birth and Development of a Women’s Monastic Order,
Wisdom Publishers, 2001, Colombo,
222 pages.
ISBN 955-97288-0-6

Buddhist Monastic Life

Lis Editions


according to the texts of the Theravada tradition

This book provides a brief yet detailed account of the ideal way of the prescribed for Buddhist monks and nuns in the P li texts of the Theravada school of Buddhism. The author* describes the way in which the Buddhas’s disciples institutionalized his teachings about such things as food, dress, money, chastity, solitude and discipleship. This tradition represents an ideal life that has been followed in South and Southeast Asia for over two thousand years.

In previous writings on the early period of Buddhist monasticism, scholars have usually tried to give an historical account of the evolution of the monastic order, and so have been the existent Vinaya texts as coming from distinct historical periods. This book takes a different approach by presenting synchronic account, which allows the author to show that sources are in fact predominantly consistent and coherent.

The book, originally appeared in French under the title Le Moine Bouddhiste selon les texts du Theravada. For this English translation Dr.Môhan Wijayaratna has made a number of changes and has included more information on nuns. The introduction by Steven Collins of the University of Chicago described Theravada Buddhist literature, discusses the issue of the historical reliability of the texts, and offers extensive suggestions for the further reading. The book will be of interest to scholars as well as students in Asian studies, religious studies, anthropology and history.

Buddhist Monastic Life according to the texts of the Theravada,

Translated from French by Claude Grangier and Steven Coillins, Cambridge University Press, Cambridge and New York, 1990,
190 pages,
ISBN 0-521-36428-0 hardback
ISBN 0-521-36708-5 paperback



* The author of these books, Dr.Môhan Wijayaratna an anthropologist, is well known among francophone European readers for his works on sociological, historical and doctrinal aspects of the Buddhist civilisation. 1n 1980, he obtained his Doctorate from the University of Paris-Sorbonne (Paris IV) with the unanimous felicitation of the Jury. Then he has been Research Fellow at Wolfson College of the University Oxford.

In 1986, the University of Paris-Sorbonne conferred on him the highest academic title of the French State, Docteur d’Etat. He has been Visiting Professor of several universities of Kyoto and Tokyo.

Address - E.mail: editionlis@hotmail.com


Introduction | Publications | Other Books

© 2007 Onek Lanka (Pvt) Ltd. All Rights Reserved